NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Des milliers d’animaux sauvés du commerce illégal grâce à Europol

Ce ne sont pas moins de 4.000 serpents, tortues et crocodiles qui ont été sauvés d’un destin funeste grâce à une opération internationale de lutte contre le commerce illégal de reptiles menée par Europol, agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité.

Baptisée Blizzard, cette opération internationale a permis de saisir des centaines d’animaux vivants et d’articles de mode haut de gamme fabriqués avec de la peau de reptile. L’agence Europol a également pu procéder à 12 arrestations dans l’Union Européenne.

Europol, qui permet aux polices criminelles de coopérer par-delà les frontières, a ainsi sauvé quelques 2.703 tortues, 1.059 serpents, 512 lézards et geckos ainsi que 20 crocodiles et alligators au sein de réseaux criminels très actifs dans le commerce illégal de reptiles.

“Près de 1.500 de ces serpents, lézards et geckos ont été saisis en Europe”, a indiqué un des responsables d’Europol qui œuvre depuis La Haye aux Pays-Bas et qui a coordonné l’opération de concert avec Interpol.

L’opération Blizzard a été menée entre le 12 avril et le 22 mai avec la coopération de 22 pays parmi lesquels figurent les États-Unis, la France et l’Allemagne. Six arrestations ont également eu lieu en Italie et six en Espagne.

Les recherches ont orienté les enquêteurs vers les cargos commerciaux, les animaleries, les passagers d’avions ainsi que les propriétaires légaux de reptiles.

“Le trafic d’espèces sauvages a considérablement augmenté ces dernières années, au point que des milliers de reptiles, d’une valeur de plusieurs millions d’euros, sont saisis chaque année”, a expliqué Pedro Felicio, chef de l’unité d’Europol contre les délits économiques, aux journalistes de l’AFP.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !