NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Des emballages comestibles : le futur du tri sélectif ?

Consommer ses emballages après utilisation. Voilà une façon a priori peu alléchante de limiter la production de déchets alimentaires. L’idée est pourtant déjà en cours de réalisation…

Il existait déjà auparavant des emballages comestibles. L’an passé, des caramels salés « possédaient » en effet déjà leurs propres emballages à déguster et en France, les chercheurs de l’Université de Bourgogne ont travaillé sur des films protecteurs comestibles.

Ces emballages ne constituaient cependant pas une valeur ajoutée au produit. Des scientifiques américains de l’Harvard Wiss Institut dirigés par le Dr David Edwards ont quant à eux commencé à concevoir divers films protecteurs du goût des denrées qu’ils protègent du nom de Wikicells, constitués d’un polymère biodégradable et de particules de nourriture. Ainsi sont nés le sachet à la tomate contenant du gaspacho, la membrane couleur orange contenant du jus d’orange et même le sachet au goût de raisin contenant du vin !

Basée à Indianapolis (Indiana), l’entreprise américaine Monosol, elle, à déjà mis au point des sachets alimentaires à faire dissoudre dans l’eau. Si ceux-ci sont déjà utilisés dans l’industrie des produits ménagers, personne n’avait cependant pensé à les introduire dans le domaine alimentaire. C’est désormais chose faite, les équipes de l’entreprise ayant réussi à créer un film assez résistant pour à la fois conserver les produits et se dissoudre une fois dans l’eau. Du point de vue humanitaire, ces avancées pourraient grandement aider les pays en voie de développement (PED) qui veulent rentabiliser leur propre production agricole et/ou qui ne possèdent pas les structures nécessaires à un recyclage massif des déchets.

Les chercheurs s’accordent néanmoins à dire qu’avant de retrouver ses sachets dans nos menus ou nos supermarchés, il faudra d’abord franchir l’étape des agences de sécurité alimentaire et établir l’innocuité des films consommables. Sans parler du cap psychologique. Sommes-nous vraiment prêts à apporter une autre signification à l’expression « on se fait un film » ?

Crédits photos: Wikimedia Commons - Daniel Erikson / Flickr - François
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/planete-durable/p/1621737718/des-emballages-comestibles-le-futur-du-tri-selectif-zegreenweb Des emballages comestibles : le futur du tri sélectif ? | zegreenweb | Planete DDurable | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 11:57 AM [...]

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/consommation-ecoresponsable/id3039311 Consommation écoresponsable | Pearltrees

    [...] Des emballages comestibles : le futur du tri sélectif ? | zegreenweb Les chercheurs s’accordent néanmoins à dire qu’avant de retrouver ses sachets dans nos menus ou nos supermarchés, il faudra d’abord franchir l’étape des agences de sécurité alimentaire et établir l’innocuité des films consommables. Sans parler du cap psychologique. Sommes-nous vraiment prêts à apporter une autre signification à l’expression « on se fait un film » ? [...]