NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Des éléphants victimes d’un braconnage sans frontières

Des éléphants victimes d’un braconnage sans frontières
Les 200 éléphants tués ne sont peut-être que la partie émergée de l’iceberg

Plus de 200 éléphants ont été tués en 6 semaines dans les parcs nationaux du Cameroun, rapportent nos confrères du Guardian.

« Ce massacre est massif et n’est pas comparable à ceux des années précédentes », a commenté le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). D’après un responsable du gouvernement camerounais, les braconniers, encouragés par l‘augmentation de la demande d’ivoire, seraient organisés en groupe lourdement armés provenant du Tchad et du Soudan. Ils auraient par ailleurs agi… avec l’aide de locaux à qui ils auraient donné de la viande d’éléphant en contrepartie.

« Nous assistons à un cas très grave de braconnage transfrontalier, impliquant des braconniers bien équipés avec des armes modernes et qui déciment cette espèce sauvage pour engranger des profits rapidement », a déclaré Gambo Haman, gouverneur de la région du nord du Cameroun. Outre un nombre important de victimes animales, les braconniers seraient également responsables de la mort de 6 soldats Tchadiens qui avaient tenté de les appréhender alors qu’ils s’enfuyaient avec l’ivoire.


D’après l’IFAW, cité par le quotidien britannique, le braconnage transfrontalier serait monnaie courante pendant la saison sèche, mais le nombre de pachydermes tués serait sans précédant. Situé à la frontière avec le Tchad, le parc national camerounais Bouba Ndjida a payé un lourd tribut à cette hécatombe. Le réseau de surveillance du commerce des espèces Traffic a de son côté une nouvelle fois mis en garde contre la hausse du braconnage des éléphants en Afrique pour satisfaire celle de la demande asiatique en ivoire, utilisé notamment dans les bijoux et ornements. Le groupe affirme même que ces phénomènes intrinsèquement liés sont une conséquence directe des investissements chinois sur le continent noir.

Afin de tenter de mettre un terme à ce massacre, une force spéciale a été déployée dans la région mais M. Haman craint que les effectifs soient insuffisants pour surveiller le parc Bouba Ndjida dans son ensemble. La législation gagnerait aussi à se durcir en Asie. Il est en effet plus judicieux de s’attaquer d’abord aux causes du mal plutôt qu’à ses conséquences.

Crédits photos: flickr - Donna Brown / William Warby
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • Martine

    Entre le foie gras, les objets en ivoire, la poudre de corne de rhino aphrodisiaque, les manteaux de fourrure,……… quand l’homme cessera-t-il d’être cruel pour son seul et très égoïste plaisir ?

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/extinction/id3341610 Extinction | Pearltrees

    [...] Des éléphants victimes d’un braconnage sans frontières | zegreenweb Plus de 200 éléphants ont été tués en 6 semaines dans les parcs nationaux du Cameroun, rapportent nos confrères du Guardian . « Ce massacre est massif et n’est pas comparable à ceux des années précédentes » , a commenté le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). D’après un responsable du gouvernement camerounais, les braconniers, encouragés par l‘augmentation de la demande d’ ivoire , seraient organisés en groupe lourdement armés provenant du Tchad et du Soudan. [...]