NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Correns, le premier village bio de France

Correns ou le développement durable poussé à l'extrême.
Vert à tous points de vue, le village de Correns (Var) veut désormais accélérer en termes d'économies d'énergie.

Connu des amateurs de l’actualité des people – Angelina Jolie et Brad Pitt y ont en effet élu domicile -, le village de Corens (Var) et surtout le tout premier de l’Hexagone à être 100 % bio.

Une particularité à laquelle la municipalité est manifestement très attachée puisqu’elle multiplie les innovations. Situé entre Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Cannes (Alpes-Maritimes), comptant environ sept cents âmes, dont encore une fois le couple le plus connu du cinéma moderne, ce qui attire également les curieux de passage, Correns vit, pense et dort bio et développement durable.

Là-bas, les pesticides sont en effet proscrits depuis quinze ans. Et pour cause : « Tous les agriculteurs des alentours cultivent des produits estampillés agriculture biologique », souligne le site Internet Enprovence.fr. Et le maire Mickaël Latz, pas peu fier, de souligner sur le site de la Mairie que le village, « son » village « a été sauvegardé […] sans avoir eu besoin de céder aux sirènes de l’immobilier ». « Beaucoup de petits Corrensois sont nés depuis 1997 », ajoute-t-il, se demandant malicieusement si l’accroissement démographique n’est pas lié à l’absence de pesticides sur les terres de ce village qui fait figure de modèle, où il fait objectivement (très) bon vivre et qui est à ce titre très convoité.

Le vert est partout. Dans tous les sens du terme. De l’apiculture à la viticulture en passant par l’aviculture, l’oléiculture, les fromages et les maraîchers, le célèbre label AB (Agriculture Biologique) règne en maître. L’Agenda 21, lui, « continue d’avancer », assure la municipalité, qui a mis en ligne un tableau comportant les dix-neuf actions durables qui figurent à son programme.

Les économies d’énergie, une autre priorité

À ce jour, des réducteurs d’eau dans les bâtiments communaux et les campings ont déjà été installés. De même, un dépliant baptisé « Les clés de Correns » a été élaboré. La mise en place d’un jardin partagé, la restructuration des exploitations, l’organisation de différentes manifestations (événements et animations) ayant trait au développement durable, la régulation de l’éclairage public, l’installation de LED (Light-Emitting Diode) et l’analyse des consommations énergétiques des bâtiments communaux sont quant à elles en cours.

On l’aura compris : la mairie cherche désormais en priorité à sensibiliser la population et à réaliser des économies d’énergie. Sans toutefois négliger la préservation de la biodiversité locale puisque la rédaction d’un livret fait aussi partie de ses objectifs, tout comme la création d’un « Réseau des acteurs forestiers responsables », celle d’une « AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) bois », le développement de techniques d’exploitation sélective et de modalités durables d’exploitation, la réhabilitation des oliveraies, la création d’une médiathèque dédiée au développement durable et l’installation d’aires de stationnement pour les vélos.

Des aménagements qui, une fois achevés, feront de Correns (NDLR : dont les vignes sont fertilisées à l’aide d’engrais verts et de composts pour stimuler l’activité biologique des sols et qui s’est vu attribuer par le ministère de l’Écologie en 2001 le label « Merci dit la Planète ») un petit paradis sur Terre.

Crédits photos : Wikimedia Commons / Michel Royon - Toprural
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !