NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Bientôt un chargeur universel pour les téléphones portables

Bientôt un chargeur universel pour les téléphones portables
Les premiers chargeurs européens de téléphones portables feront leur apparition dans les mois qui viennent. Une belle victoire pour l'environnement...

N’ayons pas peur des mots, il s’agit là d’une révolution qui entraînera une réduction non négligeable du nombre de déchets électroniques. Sur le plan pratique elle devrait aussi grandement faciliter la vie des usagers, lesquels sont souvent dans l’obligation d’en acheter un autre lorsqu’ils changent de terminal, même en ayant opté pour un téléphone de la même marque que le précédent.

La Commission Européenne l’a annoncé avant-hier dans un communiqué : les premiers chargeurs « universels », conçus pour diminuer de moitié la consommation d’énergie, vont investir le marché continental « au cours des premiers mois de l’année 2011 ». Un petit miracle rendu possible par l’adoption de nouvelles normes basées sur une connexion « micro-USB » et qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’est pas une décision prise au détriment des équipementiers.

Quatorze d’entre eux ont en effet manifesté leur bonne volonté dès juin 2009 en paraphant un protocole d’accord de standardisation. Dans la boucle, entre autres, Apple, Nokia (NDLR : qui a aussi fait sensation début juin en lançant un chargeur « écolo », le Nokia Bicycle Charger Kit, Samsung (également créateur du « Blue Earth » qui, lui, se recharge grâce à des capteurs solaires installés au dos du téléphone) et Sony-Ericsson. Tous écoulent des millions d’appareils chaque année partout sur le Vieux Continent et ont donc accepté de relever le challenge technologique et environnemental.

Les constructeurs ne devront cependant pas tout remettre à plat, ledit texte ne couvrant « que » les téléphones multi-fonctions (au demeurant de plus en plus populaires) type Blackberry et iPhone et les cellulaires qui utilisent le système d’exploitation Android de Google, dont la Commission affirme qu’ils « devraient s’imposer sur le marché d’ici deux ans » et prendre l’ascendant sur les opus « basiques ».

« L’incompatibilité des chargeurs de téléphones portables représente un inconvénient majeur pour les utilisateurs mais aussi un énorme problème écologique. Un utilisateur désireux de changer de téléphone portable doit généralement se procurer un nouveau chargeur et se débarrasser de l’ancien, même si ce dernier est en bon état », a judicieusement souligné Bruxelles.

Une trentaine de modèles de chargeurs circulent actuellement dans l’Union Européenne. Les déchets électroniques figurant parmi les plus difficiles à recycler, c’est une formidable avancée que la Commission vient d’officialiser. C’est aussi un joli cadeau de fin d’année pour les utilisateurs qui éprouvent des remords à jeter leurs chargeurs devenus obsolètes et pour ceux qui, faute de mieux, les laisse croupir au fond d’un tiroir.

Crédit photo : flickr – Stephen Cummings
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    Est ce que les opérateurs et les fabricants vont pour autant livrer dorénavant des téléphones neufs SANS chageur ?