NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Better Place dévoile les prix de la Renault Fluence électrique

Better Place dévoile les prix de la Renault Fluence électrique

Partie l’an dernier à la conquête de l’Asie et toute auréolée de l’inauguration de son tout premier centre européen à Copenhague (Danemark), la start-up israélo-californienne Better Place, spécialisée dans l’installation d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et dirigée par le charismatique Shaï Agassi, a donné de nouveaux détails concernant les prix de la Fluence ZE (zéro émission). Partenaire privilégié de Renault sur le programme électrique, Better Place a indiqué à la presse israélienne que la berline Fluence ZE « standard », c’est-à-dire sans le paquet de services mensuels, devrait coûter à l’achat trente cinq mille six cent vingt-trois dollars (environ vingt-cinq mille quatre cent cinquante euros).

Ce modèle d’entrée de gamme comprendra un permis de conduire informatisé, un système de gestion de l’énergie, un système de navigation GPS, le raccordement à un centre d’appel, une garantie de quatre ans, la climatisation, le régulateur de vitesse, le détecteur de pluie, les feux automatiques et un système pour tous les mobiles. La version la plus luxueuse de la gamme (avec sièges en cuir ou encore un système audio spécial), elle, devrait coûter trente-sept mille six cent cinquante-deux dollars (soit près de vingt-sept mille euros).

Rappelons que Better Place a ouvert l’an passé un centre d’essai près de Tel-Aviv (Israël) et que de nombreux Israéliens ont ainsi eu la chance d’essayer en « avant-première » ces véhicules propres. Même si tous les détails techniques, notamment l’infrastructure d’échange / recharge des batteries, ne sont pas encore tout à fait au point, l’entreprise a par ailleurs indiqué que les ventes pourraient débuter dés la mi-juillet. Quant au paquet de services, qui inclut la garantie constructeur de quatre ans, il devrait être acquis moyennant environ deux cent vingt euros par mois pour un maximum de vingt mille kilomètres par an.

Selon Better Place, il faudrait enfin compter environ trois cent-vingt euros par mois pour un maximum de trente mille kilomètres annuels. Les voitures auraient actuellement besoin d’être rechargées au bout de cent trente-cinq kilomètres, une distance qui peut néanmoins varier selon l’utilisation du véhicule – le jour ou la nuit – , la fréquence d’utilisation et le fonctionnement ou non des équipements intérieurs.

Reste à connaître l’accueil que réservera le grand public à la Fluence décarbonée. Le succès remporté auprès des Israéliens dans le centre d’essai laisse toutefois penser qu’il la plébiscitera.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • fredred

    Super que l’électrique soit aussi accessible pour les entées-de gamme!