NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Barack Obama prône le développement des énergies renouvelables

Barack Obama prône le développement des énergies renouvelables
A l'occasion du discours sur l'état de l'Union hier soir, Barack Obama n'a fermé la porte ni aux énergies vertes ni à l'exploitation pétrolière et gazière

Le coup d’arrêt porté par Barack Obama au projet de « superpipeline » Keystone XL a déclenché un tollé dans le camp républicain. Le chef de l’exécutif américain lui a tout de même donné des gages hier soir à l’occasion du traditionnel discours sur l’état de l’Union… tout en réaffirmant son attachement aux énergies renouvelables. Leur donner une nouvelle impulsion pourrait il est vrai initier la croissance verte, qui n’en est qu’à ses balbutiements de l’autre côté de l’Atlantique.

Passage obligé pour tous les présidents en exercice, le discours de l’état de l’Union a été cette année une synthèse du programme électoral du chef de l’exécutif américain. Depuis avril dernier, Barack Obama est en effet officiellement candidat à sa propre succession. Sa réélection est toutefois loin d’être acquise depuis le scrutin législatif de mi-mandat, qui a vu la Chambre des représentants rebasculer dans le camp des républicains.

Ces derniers, on l’a évoqué à maintes reprises, n’ont de cesse de vilipender les orientations économiques et la stratégie environnementale du locataire de la Maison Blanche, qui ne dispose plus que d’une marge de manoeuvre limitée et ne peut donc s’opposer à toutes leurs attaques. Partisan d’« une économie où tout le monde à une chance, où tout le monde fait son dû et au sein de laquelle tout le monde joue selon les mêmes règles », déterminé à « s’opposer à toute tentative de revenir aux politiques qui ont provoqué cette crise économique » historique à laquelle l’Oncle Sam doit faire face, M. Obama, à la tête d’un pays qui a vu son taux de chômage passer de 5 % avant le début de la récession à 8,5 %, a tout de même maintenu le cap sur le plan énergétique.

Une stratégie « plus propre, moins chère et génératrice de nouveaux emplois »

Tout en soulignant – histoire sans doute de ménager les susceptibilités des lobbies de l’énergie fossile, tout-puissants outre-Atlantique – l’ouverture de millions d’hectares à la prospection pétrolière et gazière, l’augmentation de la production d’or noir (plus élevée qu’il y a huit ans, c’est-à-dire au terme du premier quadriennat de George W. Bush) et la baisse de la dépendance américaine à l’égard des puissances étrangères en la matière, il a en effet insisté sur la nécessité de développer les énergies vertes moyennant une stratégie « plus propre, moins chère et génératrice de nouveaux emplois ». De l’art de manier la carotte et le bâton, de se démarquer des républicains, « fossilocrates » envers et contre tout, tout en leur coupant l’herbe sous le pied…

Et d’insister sur l’approvisionnement en gaz naturel, qui serait assuré pour un siècle aux dires du président américain, tout en indiquant que « (son) administration prendra toutes les mesures possibles pour assurer le développement de cette énergie en toute sécurité », étant entendu que selon certains experts du sérail industriel cette aide pourrait favoriser la création de plus de six cents mille emplois d’ici la fin de la décennie. M. Obama n’en a pas moins réitéré sa volonté d’allouer davantage de subventions aux technologies vertes, dont l’utilisation a presque doublé grâce aux investissements fédéraux, et rappelé qu’en trois ans, les États-Unis ont conquis le leadership mondial dans le domaine de la fabrication des batteries de haute technologie.

Les progressistes et écologistes, toujours minoritaires, ont certainement apprécié. Ils ont en revanche dû moins goûter son absence de condamnation de l’exploitation des gaz de schiste, qui fait pourtant moult ravages environnementaux et sanitaires, et la confiance qu’il continue d’accorder à l’industrie pétrolière, un an et demi après l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon. Sans doute ne pouvait-il pas aller plus loin, sous peine de compromettre sa reconduction à la tête d’un État où le discours conservateur séduit toujours.

Crédits photos : Wikimedia Commons / seiu_international – Kevin Payravi
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/planete-durable/p/1052206650/barack-obama-prone-le-developpement-des-energies-renouvelables-zegreenweb Barack Obama prône le développement des énergies renouvelables | zegreenweb | Planete DDurable | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 5:58 PM [...]

  • http://www.scoop.it/t/ene-renouvelables/p/1052397472/barack-obama-prone-le-developpement-des-energies-renouvelables-zegreenweb Barack Obama prône le développement des énergies renouvelables | zegreenweb | Energies Renouvelables | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 6:31 PM [...]