NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Afrique du sud : les rhinocéros massacrés pour leurs cornes

Afrique du sud : les rhinocéros massacrés pour leurs cornes
Pourchassés par les braconniers pour leurs cornes, les rhinocéros meurent généralement des suites de leurs blessures ou d’une surdose de tranquillisants

Alors que 136 d’entre eux sont morts depuis le début de l’année, les experts du pays réclament des actions urgentes pour mettre fin à cette hécatombe.

Pour spolier certains animaux de leurs richesses, certains hommes n’hésitent pas à commettre les pires horreurs. Des atrocités auxquelles la dernière femelle rhinocéros du parc de Krugersdorp (Afrique du sud), n’a pas survécu, des braconniers l’ayant pourchassée mercredi dernier dans l’optique de lui arracher ses cornes d’ivoire… à l’aide d’une tronçonneuse. Ils ont si profondément entaillé la chair et l’os de l’animal qu’il n’avait plus qu’un immense trou béant entre ses yeux.

« Nous avons affaire à des criminels très au point »

Le braconnage n’est plus seulement réservé à quelques chasseurs locaux mais est désormais, de plus en plus, le fait de bandes préparées et organisées. « Nous avons affaire à des criminels très au point », concède Wanda Mkutshulwa, porte-parole des parcs nationaux d’Afrique du sud. « L’exercice leur prend très peu de temps. Ils survolent  d’abord le parc en fin de journée pour localiser le rhinocéros. Puis ils reviennent la nuit et pistent l’animal depuis les airs. Le tranquillisant qu’il leur administrent agit ensuite en moins de sept minutes », précise Japie Mostert, garde-chasse en chef de la réserve. Les arrestations de ces dernières semaines sont loin de réfréner les ardeurs de ces braconniers motivés par la manne financière que représentent les cornes d’ivoire. Elles sont en effet très prisées en Asie, où elles sont utilisées dans le cadre de la médecine traditionnelle, mais également au Moyen-Orient, où elles sont transformées en manches de poignards.

La CITES s’inquiète du sort tragique des rhinocéros

Les rhinocéros ne résisteront pas éternellement à la voracité des braconniers, alors que selon les écologistes seuls 18 000 d’entre eux sillonnent encore les plaines d’Afrique, contre 65 000 dans les années 1970. « L’an dernier 129 rhinocéros ont été tués pour leurs cornes en Afrique du sud. Cette année, nous avons déjà enregistré 136 décès », déplore Japie Mostert.

La CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) a quant à elle déjà tiré la sonnette d’alarme et avait déjà estimé l’an passé que la situation n’était plus tenable. La stratégie des braconniers semble malheureusement trop bien rodée pour espérer une accalmie.

Crédit photo : Flickr - macinate
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • louis03

    Pauvres Rhinos :(

  • berlioz

    La corne des rhinocéros n’est pas en ivoire mais en kératine, ne pas confondre avec l’éléphant !!!