NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Accusée de fermer les yeux sur les conditions de travail chez Foxconn, Apple rectifie le tir

1
Principal sous-traitant d'Apple, Foxconn fait désormais l'objet d'une étroite surveillance

Apple a une réputation à préserver. Ou plutôt, sur les plans social et environnemental, à assainir… Le temps des dénégations ordinaires est révolu. Place à la contre-offensive.

La marque à la pomme continue d’engranger des profits, et tout irait presque pour le mieux dans le meilleur des mondes si Foxconn faisait moins parler de lui.

On l’a évoqué, ce sous-traitant est aujourd’hui l’objet d’une polémique potentiellement dévastatrice sur le plan de l’image.  Un scandale façon « envers du décor » et semblable à celui qui a éclaboussé Nike dans les années 1990. Peu réceptive à la protection de l’environnement, la direction de l’entreprise est en effet aussi dans le collimateur de plusieurs ONG en raison de conditions de travail assez déplorables pour que dix-huit de ses salariés se soient donnés la mort l’an passé en se jetant des toits des bâtiments des sites chinois de production. Elle a par ailleurs été accusée – entre autres – d’embaucher des enfants.

Ex-manager chez Foxconn, interrogé au début du mois par nos confrères du New York Times, Li Mingqi reproche quant à lui au géant de Cupertino de ne s’être « jamais soucié de rien, à part d’accroître la qualité des produits et de baisser au maximum les coûts de production ». Des propos assassins d’un « ancien de la boîte », qui semblent de facto crédibles et ont certainement contribué à amener le PDG d’Apple Tim Cook à prendre la plume.

« Nous nous préoccupons de chaque travailleur dans notre réseau mondial de fournisseurs. Tout accident nous touche profondément, et tout problème rencontré avec un travailleur mérite notre attention […] Nous trouverons, sans aucun doute, de nouveaux problèmes. Ce que nous ne ferons pas, et que nous n’avons jamais fait, c’est de rester sans rien faire et de nous voiler la face devant les dysfonctionnements de nos fournisseurs », a-t-il écrit au quotidien américain.

Des inspections « sans précédent »

Des belles paroles aux actes, il y a un grand pas que, toutefois, le big boss a décidé de franchir. Il a en effet donné son aval à la mise en oeuvre d’un processus de surveillance indépendant des usines de Foxconn, où sont fabriqués 90 % de ses produits. Un processus  entamé en début de semaine et orchestré par la Fair Labor Association (FLA), créée en 1999 pour lutter contre le travail illégal des enfants et qui « interviewera des milliers d’employés sur place au sujet de leurs conditions de travail, de leur salaire et des espaces de vie ». « Les inspections en cours sont sans précédent dans l’histoire de l’industrie électronique, à la fois par leur portée et par leur ampleur », assure M. Cook, et selon lequel « la FLA pourra en outre procéder à des inspections sans préavis des sites de production ainsi que des dortoirs et examiner n’importe quel document relatif aux étapes des processus de fabrication ».

Une démarche que l’association à but non-lucratif a salué et qui va effectivement dans le bon sens. Elle pourrait de surcroît aboutir à l’élaboration de nouveaux standards plus respectueux de l’Homme et de l’environnement au sein du secteur de l’électronique. Il semblerait que ce ne soit pas du luxe.

Crédits photos : Wikimedia Commons / Nadkachna – Valery Marchive
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/t/mode-ethique/id3041089 Mode éthique | Pearltrees

    [...] Des inspections « sans précédent » « Nous nous préoccupons de chaque travailleur dans notre réseau mondial de fournisseurs. Tout accident nous touche profondément, et tout problème rencontré avec un travailleur mérite notre attention […] Nous trouverons, sans aucun doute, de nouveaux problèmes. Ce que nous ne ferons pas, et que nous n’avons jamais fait, c’est de rester sans rien faire et de nous voiler la face devant les dysfonctionnements de nos fournisseurs », a-t-il écrit au quotidien américain. Accusée de fermer les yeux sur les conditions de travail chez Foxconn, Apple rectifie le tir | zegr… [...]