NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

5 millions de français vont pouvoir recycler tous les emballages plastiques

5 millions de français vont pouvoir recycler tous les emballages plastiques
Dès 2012, quatre-vingt-trois collectivités vont pouvoir recycler barquettes de fruits, sachets de surgelés et pots de yaourts

Alors que chaque Français jette en moyenne 341 kilogrammes d’ordures ménagères et n’en trie que 46, les opérations de sensibilisation au tri sélectif se multiplient. Les nouvelles technologies ne sont pas en reste, le Recycling Party Tour ayant célébré cette année sa troisième édition et l’application Le Bon Tri ayant fait son apparition  sur smartphone.

L’organisme Eco-Emballages s’y est mis à son tour et espère bien pouvoir recycler 75% des ordures ménagères d’ici à 2015. Pour ce faire, il va installer dans quatre-vingt-trois collectivités françaises un nouveau dispositif visant à recycler tous les emballages plastiques.

Jusqu’à présent, seules les bouteilles et les flacons étaient recyclés mais d’ici l’année prochaine les pots de yaourt, les barquettes de fruits et les sachets de produits surgelés le seront à leur tour. Cinq millions de Français seront équipés l’an prochain d’une nouvelle poubelle, jaune, pour trier tous leurs produits plastiques. Ce système est une véritable révolution à l’heure où plus d’un million cinq cent mille tonnes d’emballages plastique sont mises sur le marché chaque année, un cinquième seulement étant recyclées.

nouveau test pour recycler tous les plastiques

« L’extension des consignes de tri laisse donc entrevoir la possibilité de doubler le taux de recyclage des emballages plastique pour atteindre 40% », a expliqué Eric Brac de la Perrière, directeur général d’Eco-Emballages.

Outre les bienfaits en matière de préservation de l’environnement et de sensibilisation au recyclage, cette expérimentation présente pour les collectivités un véritable intérêt financier. « Une tonne de ces matières plastiques incinérées nous coûte une centaine d’euros. Si on la vend sur le marché, cela peut nous rapporter entre 300 et 500 euros la tonne », a précisé Vincent Casper, directeur général du syndicat mixte de la région de Sarcelles (Val-d’Oise), tout en précisant que l’adaptation du centre de tri nécessite un investissement de 200 000 euros. Eco-Emballages s’est aussi engagé à étudier au cas par cas chacun des projets, à en évaluer le coût et à les financer. L’éco-organisme prévoit en outre de se lancer dans une vaste campagne de communication. Et il y a du travail : sur la côte niçoise (Alpes-Maritimes), la collectivité s’évertue à ramasser chaque jour 5 tonnes de déchets, dont de nombreux rebuts plastiques échoués sur le littoral.

Pour l’heure, les Villes de Paris, Lyon (Rhône), Angers (Maine-et-Loire) et Nice (Alpes-Maritimes), leurs communautés urbaines ainsi que quelques communes du Lot participeront à cette expérimentation. La liste n’est cependant pas encore définitive, aussi tous les espoirs sont permis pour que les poubelles jaunes deviennent une généralité dans votre ville dés 2012.

Crédits photos : flickr – 1suisse / Zigazou76
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • acruz

    Je l’attendai cette mesure :)

  • polo

    Ce qui est vraiment bien, c’est la vitesse de la mise en place de cette nouvelle façon de recycler ! Le Gouvernement a compris qu’il ne faut pas perdre de temps :)