NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

400 000 phoques condamnés à mort au Canada

400 000 phoques condamnés à mort au Canada
Le ministère des Pêches et Océans canadien n’aurait pas pris en compte les études des scientifiques révélant une diminution de la population des phoques au Groenland

Le ministère des Pêches et Océans (MPO) canadien vient de fixer le total autorisé des captures (TAC) à 400 000 phoques du Groenland. L’espèce étant menacée par la fonte des glaces, la réaction de l’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) ne s’est pas fait attendre.

Dans un communiqué, l’IFAW a assimilé la décision d’Ottawa à un véritable carnage : pour le Fonds, elle reflète en effet « non seulement son obstination à poursuivre la chasse, malgré l’absence de marché pour les produits dérivés du phoque, mais également sa réticence à préserver les ressources sous-marines et à se soumettre aux obligations internationales en matière de gestion des ressources halieutiques. »

« Les chasseurs savent bien que la faible demande ne justifie pas la mort d’un tel nombre de phoques. Ce quota constitue un véritable affront pour les scientifiques du gouvernement canadien et une insulte aux chasseurs », a estimé Sheryl Fink, directrice du programme phoques de l’IFAW. Comme le rappelle le Fonds international, les TAC doivent en effet « épouser » les dernières connaissances scientifiques disponibles concernant l’état des populations, les caractéristiques environnementales et les variations de mortalité dans l’Arctique, au Canada et au Groenland.

Une telle annonce aurait ainsi pu révéler une augmentation du nombre de phoques du Groenland. Au contraire, une étude récente des experts du ministère lui-même, révèle l’IFAW, aurait établi que les effectifs de phoques du Groenland sont en train de diminuer, tandis que – les deux phénomènes sont liés – l’état des glaces se dégrade. « Pour respecter le plan de gestion, le nombre de captures devrait s’élever au maximum à 300 000 animaux », précise le Fonds, qui a repris le rapport des scientifiques du MPO.

En agissant de la sorte, le ministère canadien se place en marge d’un élan des populations et des autres gouvernements pour protéger les phoques. Les principaux marchés de produits dérivés du phoque seraient aujourd’hui fermés et l’IFAW estime même que la chasse commerciale du phoque pourrait bientôt prendre fin. La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont rejoint l’Union Européenne (UE), les Etats-Unis et le Mexique en établissant des restrictions au commerce des produits dérivés de phoques. Il est ainsi bien difficile d’expliquer la décision du ministère canadien, entre les mains duquel se joue la vie de milliers de phoques.

Crédits photos : flickr - Liam Quinn / jomilo75
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/extinction/id3341610 Extinction | Pearltrees

    [...] 400 000 phoques condamnés à mort au Groenland | zegreenweb « Les chasseurs savent bien que la faible demande ne justifie pas la mort d’un tel nombre de phoques. [...]

  • Valerie

    Trop mignons les phoques

  • Laetitia

    Il faut sauver les phoques ! Ces massacres sont insoutenables ! Le gouvernement canadien ne peut pas faire ce qu’il veut ! On n’a pas le droit de massacrer de cette façon des petites bêtes inofensives et sans défense ! Voici une pétition pour les protéger :
    http://www.mesopinions.com/Halte-au-massacre-des-phoques-au-Canada-petition-petitions-10036eab1fcb7d1e5bc133ea196d6b96.html

  • http://ledgoods.ru/business/Material-montazhnyj/ odeon light

    odeon light…

    [...]very couple of web sites that take place to be comprehensive beneath, from our point of view are undoubtedly properly really worth checking out[...]…

  • https://www.aftonbladet.se nyheter

    nyheter…

    [...]Sites of interest we’ve a link to[...]…