Espace éco gestes

Vous avez envie de contribuer à changer les choses ? Vous voulez faire des économies d’énergie et d’eau sans vous priver du confort moderne ?

zegreenweb vous propose des centaines de petits conseils simples utilisables chez vous mais aussi au bureau, en faisant vos courses, en vacances ou encore lors de vos trajets quotidiens.

Et parce que tous les gestes comptent, nous vous proposons tous les niveaux de «difficulté » du plus simple au plus engageant.


Recherche par mots-clés

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Pressing écolo

Evitez le pressing tant que possible, vos vêtements sont en effet nettoyés avec des solvants toxiques. Si vous devez y avoir recours, privilégiez les teintureries écologiques et aérez vos vêtements au retour du pressing avant de les ranger.
GD Star Rating
loading...

Du sport écolo

En cas de pratique régulière d’un sport, vous pouvez opter pour des matériels bénéficiant d’un écolabel (ballons en caoutchouc naturel certifié FSC) ou fabriqués à partir de matériaux naturels (résine biologique, fibre naturelles, etc.).
GD Star Rating
loading...

Insecticides naturels

Eloignez les mouches à l'aide d'un citron dans lequel vous planterez des clous de girofle,  ou d’essence de lavande ou d’huile de laurier utilisées pour imbiber une petite éponge dans une coupelle.
GD Star Rating
loading...

Les économies d’eau à la source

Equipez vos robinets (douche, évier, etc.) de réducteurs de débit. Ces équipements, appelés mitigeurs, aérateurs, ou économiseurs, vous permettront de réduire significativement votre consommation d’eau. Leur rôle est de diminuer le débit d’eau en dispersant le flux. Par défaut l’eau du réseau de distribution est délivrée à 3 bars soit 17l/min, via un mitigeur, vous pourrez réduire cette pression à 12l/min voire plus et économiser ainsi jusqu’à 50% d’eau.
GD Star Rating
loading...

Choisir votre viande

Diminuez votre consommation de viande et privilégiez les viandes (bio et produites localement) moins “gourmandes” en CO2 (œufs, poulet de batterie ou fermier, canard, porc) au détriment des viandes plus “énergivores” (bœuf, agneau, mouton, veau). 10 kilos de céréales sont en effet nécessaires pour produire un kilo de viande de bœuf, contre 5 kilos le  porc et 2 kilos le poulet. Ces productions mobilisent donc d’énormes quantités de maïs et soja (80% du soja cultivé dans le monde), et nécessitent de l’énergie fossile pour la fabrication des engrais, des pesticides et l’entretien des bêtes (chauffage et éclairage notamment). Les animaux eux-mêmes étant sources de gaz à effet de serre : CO2, hémioxyde d’azote provenant du fumier ou du lisier (296 fois plus dangereux que le CO2) et méthane (produit par la rumination, il est 23 fois plus dangereux que le CO2). Ces différentes contribution génèrent 9% des émissions mondiales de CO2 et 18% des gaz à effet de serre mesurés en équivalents CO2, soit plus que le secteur des transports.
GD Star Rating
loading...

Voir tous les éco-gestes